LE CHÂTEAU D'AUBIGNY

C’est l’ancien siège de la seigneurie du même nom qui est alors la plus vaste du territoire de Cahagnes. Celle-ci a peut-être été créée au XIIIe ou au XIVe siècle, les registres présentant trop de lacunes pour remonter au-delà de 1600. Le 8 février 1650, Jacques de Novince, seigneur d’Aubigny, fut reçu chevalier. Les armoiries étaient : d’azur au lion d’or surmonté d’une fasce en devise de même chargée de trois roses de gueules.( Ces armoiries ont été en partie reprises par la municipalité lorsque le blason de la ville a été  créé en 1974).
La demeure actuelle, édifiée dans le premier quart du XVIIe siècle, est le résultat d’un remaniement total d’un logis datant du XVe siècle comme l’atteste la présence de deux des quatre tours en élévation postérieure (bouche à feu dans deux des quatre tours). La cloche qui se trouve dans la tourelle remonte à une époque très reculée. Inscription sur cette cloche :
 MVcc IIIxx II (1582).Guillaume de Novince seigneur d’Aubigny, baron de Crépon, vicomte d’Esquay, conseiller et maître d’hôtel ordinaire du roy et de la royne sa mère, président des finances françaises en Normandie.
Le roi à cette époque était Henri III (le dernier roi de la dynastie des Valois, mort en 1589) et sa mère Catherine de Médicis.
Une « cour d’honneur », balisée à l’ouest par un plan d’eau ainsi que par une grange (XVe siècle) précède le château proprement dit. Selon le cadastre de 1811, il apparait que seule l’allée d’accès a été modifiée dans sa largeur. Le corps de logis affiche une structure allongée, avec un rez-de -jardin, un premier étage orné de grandes cheminées et un second étage sous les toits fortement pentus, selon le type Louis XIII. Un fronton triangulaire orne la façade sur cour. Accolés par deux, les pavillons d’angle, manifestement du XVe siècle et munis chacun d’un toit en pavillon, achèvent la composition de l’ensemble.
Après la guerre de 1914-1918 les terres d’Aubigny furent vendues à divers acheteurs, le moulin de Cahagnes qui faisait partie du domaine d’Aubigny a lui aussi été vendu à un particulier. Ce château est maintenant une propriété privée.
Le château d’Aubigny est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH), ce qui reflète la qualité et la typicité de son architecture.